Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Il était très attendu, ce Pokemon direct diffusé par Nintendo à quelques jours de l’E3. Levant un peu plus le voile sur le jeu Pokémon dédié à la Switch, on peut se le dire, il nous tarde déjà de renfiler les gants et faire chauffer les pokéballs.

Quinze minutes d’émerveillement et de rêves devenus réalité. Qui na jamais rêvé de voir les créatures de notre enfance évoluer dans une 3D impeccable, rendant justice aux designs qui ont bercé notre enfance ? Sincèrement, Pokémon Épée et Bouclier a une tonne d’arguments pour nous séduire, de la présence d’un décor riche et varié à l’introduction de raids multijoueurs jouables à 4, un système de combat remanié sans oublier le bonheur renouvelé de découvrir de nouvelles créatures, bref tout est là et plus encore. On retiendra quand-même la nouveauté intrigante du soft : le « Dynamax », un système qui transforme vos compagnons en monstres gigantesques pour des affrontements complétement titanesques. Le mieux dans tout ça ? C’est qu’il ne faudra pas patienter plus loin que le 15 novembre prochain pour s’adonner au plaisir de la chasse dans la région de Gala, un rendez-vous immanquable.

Comptez sur nous pour en toucher quelques mots en profondeur dans un futur numéro de notre magazine pop-culture, que vous pouvez toujours choper en vous abonnant exclusivement depuis notre site web, au bout de ce lien !

Par Tombe-Stone le

Plus de lecture