Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Les amateurs de jeux de zombies connaissent évidemment la série des Dead Rising. Lâché en plain milieu d’une foule impressionnante de mort-vivants, le héros doit réussir à s’enfuir avant que la zone soit éradiquée. Après une présentation remarquable et remarquée à l’E3, ce troisième opus exclusif à la Xbox One se montre de plus en plus. Dernière nouvelle: la contrainte de temps ne sera plus obligatoire.

Qui n’a jamais râlé car il ne pouvait pas faire ce qu’il voulait à cause de ce foutu timer qui obligeait à multiplier les parties de Dead Rising 1 et 2 pour pouvoir faire toutes les missions ? Et bien Dead Rising 3 permettra de vadrouiller librement dans cet open world comme bon vous semble. En revanche, si cette pression est un élément important pour votre plaisir, le mode Cauchemar est fait pour vous. Activable et désactivable à n’importe-quel moment de l’aventure, vous garderez ainsi votre personnage accompagné de son équipement favoris. De quoi satisfaire tout le monde en somme…

Concernant d’autres aspects du jeu, on apprend que des survivants seront toujours là à attendre votre arrivée pour être sauvé. Exclu Xbox One oblige, une fonctionnalité Kinect a été rajoutée (et là vous sentez le truc foireux arriver). En effet, pour attirer les zombies, il sera tout simplement possible de crier dans son salon. On imagine déjà la gueule des voisins, ou bien les moments de rage quand, en pleine situation périlleuse, une personne à côté de vous criera un bon coup sans prévenir et surtout sans penser à vous. La convivialité, il n’y a que ça de vrai. Dead Rising 3 sera disponible au lancement de la Xbox One en fin d’année. D’ici là, vous pouvez toujours revoir un peu de gameplay:

Par Spine le

Plus de lecture