Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Quel bonheur de claquer un freestyle avec un maître karaté à la face d’oignon, comme à la grande époque. Dans les 90’s, PaRappa the Rapper était déjà un jeu musical ultra exigeant. Vous aviez beau appuyer sur les bonnes touches, si vous n’aviez pas un timing de l’extrême le jeu vous crachait copieusement à la gueule.

Et devinez quoi ? Même avec de nouvelles textures et un rendu visuel ultra clean, la torture reste la même qu’en 96. Et finalement c’est ça qui est beau. Où aurait été le fun si PaRappa était subitement devenu un jeu conciliant et accessible ? Dans ce jeu, les pétages de plomb sont aussi savoureux que la bande-son ultra old-school de l’époque. Il a beau être bouclé en même pas deux heures, PaRappa offre une vraie jouabilité. Plus de 20 ans après, le titre a su rester dans les mémoires et marquer à sa manière le trait d’union entre la pop-culture et la street-culture, un peu comme l’avait fait le tout premier Jet Set Radio. Pour fêter son retour, un trailer franchement drôle a même été publié. « When I say boom boom boom, you say bam bam bam » ! Le mec dans le trailer a raison. On a clairement affaire à des putains de lyrics.

NOSTALGIQUE DES 90’S ? VOUS AIMEZ LE HIP-HOP ET DIRE BOOM BOOM BOOM ? AIDEZ NOUS A LANCER NOTRE MAG PAPIER !

Par Yox le

Plus de lecture