Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Depuis le début, l’ambition de Microsoft avec Quantum Break est simple : vous faire sortir le chéquier pour une Xbox One. Il faut dire que la nouvelle franchise des créateurs de Alan Wake a encore quelques gros arguments à faire valoir.

En première ligne, son système de jeu basé sur la maitrise du temps, qui donne lieu à des fusillades toute en distorsions absolument folles. Il n’avait d’ailleurs pas fallu plus d’une petite dizaine de minutes de gameplay pour que la plèbe s’emballe autour de cette nouvelle franchise hautement prometteuse, qui apporte un véritable vent de fraicheur au catalogue exclusif de la Xbox. Une ludothèque qui tournait plus ou moins autour des mêmes franchises depuis une décennie (Halo, Gears, Forza, Halo, Gears, Forza, Halo, Gears, Forza…). Il y avait bien eu le très sympathique Sunset Overdrive sorti l’année dernière. Hélas, le jeu est passé totalement inaperçu, et peut se targuer d’être l’un des premiers bides monumentaux de la One, malgré notre review de l’époque plutôt encourageante. Il y a néanmoins peu de chances que ce soit également le cas de Quantum Break, bien que l’on ne soit jamais à l’abri d’un retournement de situation. Tout particulièrement dans cette industrie où les réputations se font et se défont en l’espace de seulement quelques heures. Merci internet.

Un casting de prestige


Ce qui est certain, c’est que Microsoft semble avoir mis les moyens sur cette nouvelle franchise. Une licence en laquelle la firme américaine place de très gros espoirs. Elle avait d’ailleurs remporté les suffrages des pontes de Microsoft, alors que le studio Remedy se tenait prêt à donner une suite à l’excellent Alan Wake. Le jeu horrifique acclamé par la critique et les joueurs restait pourtant hautement populaire, mais ses résultats financiers avaient été jugés décevant. Énième preuve de l’engagement de Microsoft pour cette nouvelle licence : son casting. Il est en effet composé de gloires du grand comme du petit écran, qui ont notamment fait les beaux jours de X-Men, The Wire, Le Seigneur des Anneaux, ou encore Game of Thrones (Aidan Gillen, Dominic Monaghan ou encore l’excellent Lance Reddick). On vous laisse découvrir cette nouvelle vidéo, juste en dessous. Quant au jeu, il sortira le 5 avril 2016. Et d’ici là, trailer :

Quantum Break - NEWS02

Par Yox le

Plus de lecture