Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

L’envoutant No Man’s Sky est sans conteste l’un des projets indépendants les plus ambitieux, mais aussi les plus prometteurs de ces dernières années. Néanmoins, le jeu restait jusqu’ici volontairement dans le flou, faisant de lui un objet aussi mystérieux que magnétique.

Aujourd’hui, vous serez donc ravis d’en apprendre plus sur le titre d’Hello Game, qui vient de dévoiler une avalanche d’infos concrètes. Depuis la toute première présentation du projet, on nous rabâche que le but de No Man’s Sky sera d’atteindre le centre de l’univers. Pour ce faire, le joueur devra explorer un certain nombre de planètes entièrement générées aléatoirement afin d’y collecter des ressources. Voilà maintenant des mois que la communication du jeu se résume à faire la démonstration de l’étendue des possibilités de ces mondes générés aléatoirement, jusque dans la moindre nuance de couleur imprimée sur la nageoire gauche d’une espèce de poisson inconnu. Mais la question qui restait sur toutes les lèvres est la suivante : mis à part l’exploration de lieux inconnus, en quoi consistera le système de jeu de manière plus concrète ? Une question à laquelle répondent deux nouvelles vidéos publiées par PlayStation. On apprend par exemple que le joueur pourra tisser des liens avec des races aliens, apprendre de nouvelles langues (et même s’aider de la communauté du jeu), le tout dans le but de commercer avec les peuples locaux, et éventuellement d’obtenir de nouvelles améliorations d’armes et de vaisseaux qui vous permettront de vous rapprocher toujours plus près du centre de l’univers. Comme tout bon jeu bac à sable qui se respecte, il sera possible d’obtenir des armements en allant directement braquer une usine. Mais si vous faites ça, vous serez traqués par la police de cette planète, et vous ruinerez vos relations avec la race en question. Plus les infos tombent, et plus le jeu semble donc jouir d’une grande profondeur. C’est probablement ce qui justifiera le prix de No Man’s Sky, qui sera vendu 70 balles, comme n’importe quel blockbuster. Un choix qui ne manquera pas d’en refroidir certains, d’autant plus que les retours de la version PlayStation 4 placent la console largement en dessous de la version PC. Il faut dire que les jeunes développeurs d’Hello Games ne sont pas forcément encore très à l’aise avec la technologie de Sony. Reste à voir si la version finale tiendra le coup, lors de sa sortie toujours calée à la fin du mois de juin.

No Mans Sky 2016 01

Source image entête.

Par Yox le

Plus de lecture