Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Le 5 novembre prochain, la célèbre série Need for Speed Underground fera son grand retour. Pardon, c’est Need for Speed tout court. Quoi qu’il en soit, ce nouvel épisode semble s’inscrire plus que jamais dans l’ambiance des courses de rues nocturnes, comme en témoigne la soundtrack électrique du jeu.

Lorsque la ville est endormie, que la circulation n’est plus, et que l’agitation du quotidien laisse place à un désert de béton, les pilotes chevronnés reprennent le pouvoir dans la jungle urbaine de Need for Speed. Difficile d’imaginer autre chose qu’une grosse soundtrack électronique dans ces conditions. Avec pas moins de 61 artistes au compteur, Electronic Arts a une fois de plus vu les choses en grand. Histoire de satisfaire les amateurs d’EDM mainstream (pour ne pas dire bon marché), Avicii, Kill the Noise, Major Lazer et Glitch Mob seront de la partie. Mais c’est en grattant sous la surface que l’on découvre de très belles choses, comme l’excellent Hudson Mohawke, du Netsky, du Prodigy et même du Chemical Brothers pour les amoureux de big beat anglais. Côté bass-music, Zeds Dead, Flosstradamus et Modestep seront également au menu des réjouissances. L’excellente surprise vient aussi (et surtout) de la présence du duo hip-hop Run the Jewels, dont on ne tarit pas d’éloges. Bref, beaucoup de belles choses :

NFS OST 01

Par Yox le

Plus de lecture