Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Si vous y avez joué lors de sa sortie en 2012, alors vous savez que le troisième Max Payne est un des shooters les plus fous, les plus exigeants, et surtout les plus géniaux de la création. Aujourd’hui encore, le titre de Rockstar reste une référence incontestable en la matière.

Néanmoins, il y a un peu plus de 15 ans, c’est un autre studio qui créait une petite révolution dans le monde du shooter vidéoludique. Avant d’accoucher de titres comme Alan Wake ou le très récent Quantum Break, le studio Remedy avait donné vie aux deux premiers Max Payne. Des jeux de tirs à l’époque véritablement révolutionnaires, qui introduisaient dans le bas monde du jeu vidéo des concepts que l’on pensait jusqu’alors réservés exclusivement au septième art. Au-delà de l’aspect ultra scénarisé de ce polar vidéoludique, on pense surtout aux fameux gun-fights en bullet-time. Un effet visuel ralenti qui fait directement référence au tout premier Matrix sorti deux ans plus tôt, sans oublier le cinéma d’action Hong-Kongais. Personne n’a oublié le personnage de Max, ses monologues plus sombres et crasseux que le métro new-yorkais, sa lutte désespérée contre une drogue dévastatrice, et sa mission sous couverture qui va véritablement partir en vrille. Si le cœur vous en dit, vous allez bientôt pouvoir revivre l’histoire de ce flic dépressif du NYPD sur les consoles nouvelle génération. Prévu pour sortir sur PS4 le 22 avril prochain, le tout premier Max Payne n’en est pas à sa première réédition. Preuve s’il en est que le titre reste essentiel, même après tant d’années.

Max Payne PS4 02

Max Payne PS4 01

Par Yox le

Plus de lecture