Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Pourquoi profiter de l’air frais et des rayons ultra-violets quand on peut se planquer sous un abri-bus pour doser Mario Kart comme un porc ? On ne parle pas de la version Switch, mais bien de la version mobile sous-titrée Mario Kart Tour, et qui devrait débarquer durant l’été.

Il n’y a pour le moment pas de date de sortie précise, juste une bêta qui vient de sortir aux USA et au Japon. L’occasion de voir déferler pas mal de gameplay déferler sur la toile. Première surprise : le jeu se joue à la verticale. Pas besoin de tenir votre téléphone en format paysage. La décision est surprenante, d’autant plus qu’elle ne facilite pas la conscience du niveau. Disons que vous voyez très très bien le ciel, mais pas forcément les concurrents à votre gauche ou à votre droite. Afin de vous aider à anticiper les virages, une flèche se trouve devant vous. Côté contenu, les principaux conducteurs et circuits cultes de la saga répondent pour le moment présent (on n’a pas vu Rainbow Road cela dit). Côté commandes, c’est encore un parti-pris tranché que propose Mario Kart Tour : le personnage avance tout seul, et vous allez devoir faire slider votre personnage sur le côté. Plus le dérapage est réussi, plus vous profiterez d’un effet de boost ! Moins fun : le jeu sera monétisé par un système de micro-transactions, sous forme de gemmes vertes (que vous pourrez aussi récupérer in-game), et qui permettront de débloquer du contenu supplémentaire. Reste à voir à comment sera exactement calibré ce système, qui a clairement le potentiel d’être acceptable, comme de flinguer tout l’intérêt de Mario Kart Tour. Version bêta oblige, Nintendo peaufine encore sa copie. Vivement plus d’infos !

Par Random Hero le

Plus de lecture