Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Il aura fallu un peu plus d’un an pour qu’un des succès de la scène indépendante de 2012 décide de se pointer sur le PSN. La combinaison entre le pixel art et Silent Hill risque bien de trouver son public.

Se réveillant seul dans son appartement, le héros devra réussir à s’enfuir de la ville désormais peuplée de monstres. Plus orienté fuite que action, la survie est au coeur du gameplay avec notamment la gestion de la faim. La fatigue est aussi un facteur important contre lequel il sera possible de lutter soit en dormant ou en recourant à des médicaments. Autant dire que la santé mentale du héros risque d’être mis à mal.

Optant pour une approche pixel art, l’ambiance très sombre jouant sur la suggestion se rapproche d’un Silent Hill à l’ancienne, dont le développeur est fan. Pendant votre fuite, ce sera aussi l’occasion de rencontrer des PNJ ( dont de nouveaux dialogues pour la version PSN ) qu’il ne tiendra qu’à vous d’aider ou d’abandonner à leur sort. En bonus, cette version possède une fin supplémentaire, des nouveaux objets, 2 quêtes annexes ainsi que la présence des fameux trophées.

Sa disponibilité sur PS3 et Vita font de lui un jeu Cross Buy et Cross Play. Même si il n’y a pas encore de prix, l’attention est toujours appréciable. Prévu pour dans plusieurs mois, la survie commencera officiellement au mois de Juillet pour les plus téméraires d’entre-vous.

Par Spine le

Plus de lecture