Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

L’image d’Angelina Jolie qui fait un génocide en maillot de bain avec deux énormes flingues semble bel et bien révolue. La nouvelle Lara Croft est plus fragile que jamais, jeune, déterminée, et danse constamment entre la vie et la mort. Un aspect scénaristique qui sera au centre du très attendu Rise of the Tomb Raider.

On ne va pas se mentir, le reboot de Tomb Raider sorti en 2013 a mis un énorme coup de vieux à toute la saga. Tout d’abord en terme de gameplay, mais aussi (et surtout) sur le plan scénaristique. Paradoxalement plus mature alors qu’elle affiche moins d’années au compteur, il ne serait pas aberrant d’affirmer que la nouvelle miss Croft a littéralement ringardisé l’ancienne. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que le précédent jeu Tomb Raider s’est écoulé à près de 7 millions d’exemplaires. Un score honorable, pour un jeu qui s’inspirait ouvertement de la saga Uncharted, tout en ayant l’intelligence d’apporter suffisamment de nouveauté pour se différencier des aventures de Nathan Drake. Moins linéaire, le jeu offrait un terrain de jeu plus ouvert, avec des zones qui deviennent accessibles au fil de l’évolution de Lara. Un aspect qui sera plus que jamais d’actualité dans le nouvel épisode, au même titre qu’une composante essentielle de ce reboot : la survie en milieu hostile.

La survie au centre de l’aventure


Et quoi de mieux que les monts glacés de Sibérie pour mettre la jeune femme face à ses pires démons ? Seule face aux éléments, Lara devra plus que jamais compter sur ses capacités physiques, mais aussi mentales. Toujours traumatisée par son périple dans le Yamatai, la belle aventurière semble de plus en plus obsédée par le mythe de l’immortalité, qui flotte dans la mystérieuse région de Kitezhm. Noah Hughes, le directeur créatif précise : « Lara se sent comme une étrangère dans le monde réel. […] Les gens pensent qu’elle est plus folle qu’elle ne semble l’être. Si vous reveniez de Yamatai, et commenciez à parler d’un être immortel, et d’une secte qui vénère le soleil, ce serait un peu dur à avaler pour vos proches. Cette nouvelle expédition est une manière d’oublier les traumatismes qu’elle a vécus, mais aussi de trouver la paix intérieure en prouvant aux autres que ce qu’elle a vu était vrai ». Voilà qui reste en tout cas très prometteur. Pour rappel, le jeu sortira d’abord en exclusivité sur Xbox One, et sera dévoilé plus en longueur le 15 juin prochain. D’ici là, trailer. EDIT: On a enfin eu droit au premier gameplay, et c’est fou.

Rise of the Tomb Raider - NEWS15

Source image.

Par Yox le

Plus de lecture