Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Véritable succès indé de l’année dernière, Hotline Miami a su convaincre les foules avec son ambiance mêlant rétro et violence. Son principe de « die and try » ainsi que sa patte graphique proche du pixel art devraient donc encore faire mouche dans cet ultime volet.

Ultime volet? Malheureusement oui. Contrairement aux gros éditeurs rongeant jusqu’à l’os leurs licences les plus prestigieuses, le studio Dennaton Game compte s’arrêter là pour cette série. Cela sera par ailleurs le thème global du jeu. Tout prendra fin sur ce bouquet final qui s’annonce au moins aussi brutal que son prédécesseur. Principal ajout de cette suite: le scénario aura une place beaucoup plus importante, notamment grâce à l’aide de la présence de factions.

Cette fois-ci plusieurs personnages seront jouables. Dans le premier groupe, il s’agit d’amateurs de films qui décident de faire un slasher basé sur les évènements du premier titre. Faisant office de tuto, le réalisateur n’hésitera pas à intervenir et même à déformer les faits réels pour satisfaire la soif de sang des spectateurs. Concernant le second groupe, nous incarnerons un fan faisant partie d’une communauté à la limite de la vénération du héros de Hotline Miami. Ils se débrouillent pour organiser des expéditions punitives contre des cibles qu’ils jugent criminelles en reproduisant les actions de leur idole sans chercher à innover.

Une scénarisation plus importante donc, et qui pourrait se révéler très plaisante au vu des premiers éléments. De plus, les fans hardcores seront heureux d’apprendre que le soft sera plus difficile avec une évolution plus brutale. Annoncé pour cette année sur PC et Mac, il semble tout indiqué pour une fois de plus s’imposer. Pour les non-PCistes, Hotline Miami premier du nom devrait débarquer la semaine prochaine sur le PSN en cross-buy pour en profiter sur PS3 et Vita.

Par Spine le

Plus de lecture