Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Une semaine riche en GTA, ce n’est pas tous les jours que ça arrive ! Après trois trailers nous présentant chacun des 3 personnages, Rockstar a voulu célébrer le début du mois de Mai avec une présentation riche en informations annonçant le meilleur, et surtout pas le pire. Voici tout ce qu’il fallait en retenir !

Comme précédemment annoncé, GTA 5 sera le plus grand open world existant. Même l’énorme Red Dead Redemption se fait ridiculiser, aussi bien d’un point de vue taille (et dieu sait si la taille ça compte) que du contenu. L’exploration sous-marine ne sera pas en reste avec tout un équipement pour les expéditions dans les profondeurs à la recherche d’épaves notamment. En revanche il faudra se méfier de la faune, puisque les animaux seront de la partie avec des requins ou encore des pumas une fois de retour sur la terre ferme. On se croirai presque dans l’excellent Far Cry 3 !

La nouveauté la plus cruciale est en revanche le système de swicth de personnage, qui s’effectue qui plus est en toute liberté. En clair, si vous voulez changes de héros, une simple pression sur la flèche directionnelle permettra de passer de l’un à l’autre. Sachant que chacun mènera son petit train-train quotidien, que vous le contrôliez ou non. Concrètement, il sera possible de retrouver un des protagoniste chez lui entrain de mater la TV tranquille, ou bien (plus embarrassant) dans un club de strip où à l’arrière d’une voiture entrain de se faire lustrer. Sympa !

Évidemment, le jeu imposera tout de même le contrôle de persos précis à certains moments, comme lors de missions spécifiques à l’un ou à l’autre. Néanmoins, bien qu’ils soient liés,  Rockstar nous assure de nos anti-héros seront indépendants les uns des autres. Les compétences, le compte en banque, l’inventaire et les propriétés sont donc propres à chacun. De quoi faire de l’un de roi de la ville, et de l’autre le dernier des déchets ! Alors à moins ne vouliez en laisser pourrir un, mieux vaudra bien répartir ses ressources.

La suite en Page 2

Page 1 sur 212

Par Spine le

Plus de lecture