Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Il faudra l’appeler Gran Turismo Sport. Après une sévère baisse de régime, le prochain volet de la célèbre simulation automobile dévoile ses courbes sur Playstation 4. Une riposte flamboyante à l’explosion de popularité de la licence Forza chez Microsoft.

Des reflets métallisés superbes, des formes millimétrées, fidèles aux mécaniques originales. Les ralentis, les angles de caméras avantageux qui épousent les différents aspects de la carrosserie. Et que dire du cockpit ? Détaillé, plus vrai que nature. Plus que jamais, la licence Gran Turismo transcende la notion de simulation auto. C’est une déclaration d’amour à toute l’industrie. De la pornographie pour les fans de Top Gear. Il faut bien l’admettre, le prochain Gran Turismo fait envie. La saga a toujours su créer du rêve, vendre l’impossible, comme avec l’épisode regrettable de Gran Turismo 5. Les promesses sont faciles. Désormais, on réclame du concret. Un jeu à la hauteur des trailers, et des ambitions de ses créateurs. Au programme, 137 voitures (modélisées à 100%), et 27 circuits. Alors que la FIA se joint officiellement à la fête, on n’attend désormais plus que le meilleur, et rien d’autre que le meilleur. Sortie prévue le 16 novembre prochain, exclusivement sur PS4.

GT Sport T1 02

GT Sport T1 03

Source image entête.

Par Yox le

Plus de lecture