Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Un grand jeu. Un classique devenu culte. Une référence en la matière, poussée par une vision artistique de génie, qui dessine de nouvelles frontières à tout un média. On parle bien sur de Goat Simulator, la référence du marché en terme de simulation de chèvre.

Vous pensiez l’avoir oublié. Vous pensiez que la hype allait retomber comme un soufflé. Vous aviez tort. C’était sans compter sur les petits gars de Coffee Stain studio, qui semblent décidé à ne pas laisser leur heure de gloire filer entre leurs doigts. Il fallait une nouvelle idée, un truc pour relancer la machine. Vite ! Lecture de quelques commentaires. Tiens, des types réclament un jeu online massivement multijoueur avec des chèvres et des moutons qui se mettent sur la gueule. Vendu ! Voilà grosso modo les circonstances de cet add-on complètement fou, du non moins barré Goat Simulator. On vous voit arriver à 10 kilomètres sur vos grands chevaux. Mais non : il ne s’agira pas d’un DLC payant. Tout cela n’est que le fruit d’une mise à jour gratuite.

Un gameplay ouvertement inspiré de World of Warcraft


Pour ceux qui auraient encore des doutes quant à la réalité concrète de la chose, sachez que cette fonction massivement multijoueur reprend des éléments clés du genre. À savoir un monde ouvert (qui sera surement buggé jusqu’à la moelle, sinon où serait le fun), des quêtes à réaliser, une guerre ouverte entre deux factions qui se détestent (les chèvres et les moutons), et même de nombreuses classes. Cinq plus précisément, dont la chèvre guerrière, la magicienne, la chasseuse, la chèvre rouge, et un micro-onde (ne cherchez pas à comprendre). De l’extérieur, tout ça semble bien entendu complètement irréel, mais nous tenons tout de même à souligner que Goat Simulator est un titre qui obéit à ses propres codes, établissant leurs propres standards. Sortie prévue pour le 20 novembre prochain.

Par Yox le

Plus de lecture