Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Il n’y avait bien heureusement pas que l’annonce d’un mode battle royale pour Fallout 76 dans la conférence E3 de Bethesda. L’annonce surprise de Ghostwire : Tokyo en est le parfait exemple, une toute nouvelle licence avec à sa tête Shinji Mikami.

On aurait pu croire sans trop se poser de questions à une suite pour le jeu d’horreur The Evil Within, mais il n’en est rien. Développé par Tango Gameworks, Ghostwire : Tokyo est une des belles surprises dont l’E3 a le secret, d’autant plus que miracle, rien à son sujet n’avait leaké. Un trailer énigmatique de deux minutes qui place l’action dans la capitale nippone, où la population disparait mystérieusement sous nos yeux. Du surnaturel donc, à l’image des silhouettes sombres de ces cinq personnages dissimulés sous leur parapluie, semblant ôter la vie d’un simple geste de la main. S’il faudra très certainement patienter encore un bon moment avant d’espérer apercevoir une phase de gameplay, le nouveau projet du papa de Resident Evil a déjà une place de choix dans un coin de nos têtes. Bethesda nous a également gratifié d’un petit synopsis « La population de Tokyo est en proie à une étrange série de disparitions. C’est à vous qu’il revient d’en découvrir l’origine et de débarrasser la ville d’un nouveau mal étrange. Vos mystérieuses capacités spectrales vous permettront d’affronter des phénomènes occultes, de mettre des théories du complot au jour, et d’être le témoin de légendes urbaines comme jamais auparavant. Ne fuis pas l’inconnu. Affronte-le. »

Comptez sur nous pour en toucher quelques mots en profondeur dans un futur numéro de notre magazine pop-culture, que vous pouvez toujours choper en vous abonnant exclusivement depuis notre site web, au bout de ce lien !

Par Tombe-Stone le

Plus de lecture