Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

C’est dans une salle bondée de l’hôtel Hilton à Las Vegas que le français Luffy vient de marquer l’histoire du versus fighting européen. Ce dernier vient en effet d’être sacré champion du monde sur Ultra Street Fighter IV lors de l’EVO 2014. Une première pour un représentant du vieux continent.

Fait assez inédit dans l’histoire : le drapeau tricolore vient de secouer l’édition 2014 d’un des tournois de jeu de combat les plus réputés de la planète. Généralement trusté par les Américains et surtout l’Asie, les rassemblements professionnels sont l’occasion de voir se mettre sur la gueule tout le gratin mondial des jeux de combat. Un condensé assez indécent de skills que le natif de Vitry est parvenu à dominer à l’aide de sa petite manette PS1 (oui oui), et d’une Rose maîtrisée à la perfection.

Déjà en grande forme lors des matchs de poule, sa qualification pour les phases finales était en soit un exploit que l’on se devait de saluer bien bas vu les adversaires sur sa route. Le monsieur ne s’est pourtant pas arrêté là, poussant jusqu’à la finale son avatar face au japonais Bonchan armé d’un Sagat en grosse forme. On vous laisse deviner la suite. À l’issue de ce combat assez incroyable, Luffy entre doublement dans l’histoire en devenant le premier Européen à atteindre le top 8 de Street Fighter IV, et surtout ,le premier à remporter le sacre sur un jeu Capcom en étant le dernier joueur vivant parmi les quelques 2000 participants. Il repart avec 17 000$, une pluie de tweets de félicitations, et le respect éternel de la plèbe. On vous laisse découvrir son match juste en dessous.

EVO - NEWS01

Par La Redaction le

Plus de lecture