Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Le niveau de motivation du mec de la chaîne BOYvsVIDEOGAME est extrême. Non content du niveau de difficulté tout à fait honnête de Final Fantasy XV, il s’est amusé à plomber le jeu sans une seule fois passer de niveau. Et puisque ce n’était pas déjà assez chiant, il a aussi décidé de ne pas utiliser d’items. Normal.

Concrètement ça donne des séquences assez surréalistes, ainsi que la preuve par l’image qu’il est possible d’aller au bout du périple de Noctis sans forcément avoir défoncé la moitié du bestiaire en leveling. Ce qui va basiquement à l’encontre même de toute la substantifique moelle de la saga Final Fantasy, et par extension de n’importe quel RPG japonais digne de ce nom. En prouvant qu’il est possible de terminer le jeu au niveau 1, BOYvsVIDEOGAME souligne un point (peut-être même malgré lui) : le quinzième Final Fantasy est résolument plus grand public. De toute manière, il aurait été impossible de réitérer la performance dans un autre épisode de la saga, puisque l’expérience après un combat est habituellement automatiquement assimilée, obligeant votre personnage à monter de niveau. Si vous êtes en possession d’un exemplaire de l’affectueusement surnommé FFXV, vous savez que ça n’est ici pas le cas. Il est donc techniquement possible de rester niveau un tout au long de l’aventure si vous utilisez un équipement ajouté dans le Holiday Pack DLC, qui s’appelle le Nixperience Band, et qui vous empêche d’assimiler l’expérience accumulée, même si vous dormez. Il suffit simplement d’être mentalement prêt à traverser tous les cercles de l’enfer, et surtout n’avoir absolument aucun fun. Néanmoins, BOYvsVIDEOGAME semble s’en tirer sans trop de mal. Pour cela, il mise avant tout sur une parfaite exécution de l’esquive, les différentes capacités, des accessoires assez puissants (qui augmentent la vie max par exemple) et surtout la réanimation automatique de ses alliés. Les combats sont longs, les fuites nombreuses, et les invocations presque systématiques. Mais ça marche. La preuve, il termine l’histoire principale en 58h34.

ffxv-lvl1

Par Yox le

Plus de lecture