Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Plus que jamais sur le devant de la scène, la plateforme de crowdfunding Kickstarter vient encore de nous révéler un très joli projet de jeu indépendant. Entre cyberpunk, poésie et couleurs criardes : Homemake a déjà réussi le pari d’être financé par les internautes.

C’est après avoir atteint son objectif de 15 000$ il y quelques jours, que le projet Homemake a officiellement été mis sur les rails. Porté par deux étudiants en architecture, le jeu nous plonge dans une ville futuriste complètement déstructurée. Les immeubles sont en mouvement constant, la gravité est une notion abstraite, et les distorsions étranges vont de pair avec les couleurs criardes. Concrètement, il s’agira de trouver le moyen le plus adapté pour évoluer dans cet environnement urbain suffoquant. Entre alors en jeu la résolution de puzzle et autres casses-têtes qui utilisent l’espace et la perspective, pour progresser.

Pour ce fait, le joueur aura l’opportunité de contrôler plusieurs personnages, qui auront chacun leurs propres compétences. Certains courent vite, d’autres sautent haut… Par exemple, Kigi le robot peut lancer des boules de lumières, alors que le jeune garçon Iso est capable de collecter des informations. Il y a même un petit renard, qui aura la compétence d’utiliser son odorat. Un point d’honneur semble également avoir été mis sur la bande-son du jeu, entre jazz et alternatif. Reste que le projet global est encore assez flou, et semble cacher une grosse dose de LSD. Il a cependant été validé sur Kickstarter. Affaire à suivre donc.

Homemake - NEWS04

Homemake - NEWS05

Homemake - NEWS06

Par Yox le

Plus de lecture