Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Dead Island 2 n’est pas mort. Et même si il est mort, il est à nouveau bel et bien vivant. La suite des deux premiers opus développés par Sumo Digital a échoué à infecter nos consoles comme prévu. Mais mieux vaut tard que jamais, et son grand retour pourrait bien avoir lieu lors de l’E3.

Qui se souvient du plaisir de la décapitation à coup de machettes électrifiés ? Ces crânes brisés avec fracas au sol ? Et les décors paradisiaques, où le moindre coin d’ombre est campé par un infecté prêt à vous déglotter ? Vraiment, Dead Island était avant Dying Light une expérience jouissive avec sa co-op efficace, son gameplay jubilatoire et ses environnements façon carte postale tachée de sang. Il y a donc bien une raison à notre frustration, celle d’avoir été condamné à oublier la suite de la licence. Pourtant, tout avait été fait dans l’ordre : annoncé en grande pompe lors de la conférence E3 de PlayStation en 2014, Dead Island était promis à un grand avenir. C’est dans un fabuleux trailer rythmé tout du long par le titre I’m a Bomb que nous découvrions la nouvelle destination du jeu. La Californie donc, ses palmiers et son ciel bleu, le culte du corps transformé en cauchemar par quelques zombies ravageurs. Salué par les joueurs, ce trailer est encore jusqu’à aujourd’hui l’unique vidéo diffusée pour promouvoir le titre, et il hante toujours notre esprit. Du reste, Dead Island 2 sera aperçu sur les salons ouverts au public, posant ses bagages à la gamescom puis à la Paris games week. Oui, des gens ont vraiment joué au jeu avant qu’il tombe définitivement dans un blackout médiatique dont il peine encore à s’extraire. Mais à quelques jours de l’E3, l’espoir de revoir le projet pointer le bout de son nez est réel. THQ l’a confirmé : Dead Island 2 est toujours en chantier, et nous devrions en apprendre plus très bientôt. Tout peut encore arriver pour Dead Island 2, d’autant plus qu’il faut s’attendre à ce que le jeu n’ait pas le même aspect que le dernière fois qu’il s’est montré. Espérons simplement que son développement chaotique n’aura pas abimé la carcasse.

Comptez sur nous pour en toucher quelques mots en profondeur dans un futur numéro de notre magazine pop-culture, que vous pouvez toujours choper en vous abonnant exclusivement depuis notre site web, au bout de ce lien !

Par Tombe-Stone le

Plus de lecture