Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Il s’appelle Treevax, il a 31 ans, et voilà maintenant quelques années qu’il bosse sur le jeu Dragon Ball dont nous rêvons tous. Si l’idée d’un jeu Dragon Ball qui mette tout le monde d’accord soit pour le moment un fantasme, le projet de Treevax est tout à fait sérieux, et il fait franchement envie.

Il y a quelques jours, on se plaignait du manque d’audace et de diversité des récentes adaptations vidéoludiques de l’œuvre d’Akira Toriyama, en se basant sur un plaidoyer nostalgique du mythique Budokai 3. C’est alors qu’un de nos chers lecteurs nous a fait découvrir le projet d’un français, qui bosse depuis des années sur un jeu qui rendrait enfin véritablement justice à ce manga d’exception. Voilà comment on s’est retrouvé sur la page de Dragon Ball Raging Blast 3, un projet qui condense à peu près tout ce que l’on a envie de voir dans une adaptation Dragon Ball digne de ce nom. Un cel-shading absolument parfait, pléthore de personnages, des tonnes d’environnements, des attaques mythiques, et surtout (surtout) un gameplay un peu plus poussé, un créateur de personnage, et un mode histoire mieux scénarisé, qui inclut l’arrivée récente de l’arc Dragon Ball Super. Comme Treevax vous l’explique dans sa vidéo, le mec charbonne sur le projet depuis des années. Il a même rencontré les créateurs du jeu pour leur exposer tout le plan point par point, et ce dernier a eu une influence (très positive) sur le tout dernier jeu Xenoverse. Bref, pour soutenir cette idée géniale, il suffit de poser un like sur sa page Facebook. Ni plus, ni moins. S’il y a assez de monde, les producteurs assurent qu’ils étudieront le truc avec une grande attention, et qu’ils songeront sérieusement à donner vie à ce projet fou. Il y a plus qu’une chose à faire.

Source image entête.

Par Yox le

Plus de lecture