Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

En 1993, Dave Grossman et le génial Tim Schafer donnaient vie à Day of the Tentacle, la suite de Maniac Mansion, un classique du point’n’click porté par Ron Gilbert. Plus de deux décennies plus tard, le jeu s’est refait une beauté. Et bonne nouvelle : il est toujours aussi bon.

Après les versions actualisées infiniment cools des deux premiers jeux Monkeys Island, le studio Double Fine récidive avec cette version haute définition de Day of the Tentacle. L’occasion parfaite de se replonger dans une aventure loufoque, aux énigmes tordues, et aux voyages dans le temps irréels. Au-delà du gameplay du jeu, le voyage dans le temps est aussi métaphorique, et nous ramène dans un cadre spatio-temporel où les aides n’existaient pas, et où il fallait vraiment se creuser la tête pour venir à bout d’un jeu vidéo. Néanmoins, le jeu en question en vaut largement la chandelle. Et à ceux qui pestent déjà face à la grande mode des classiques revisités, sachez que cette réactualisation est tout sauf un remake. Libre à vous de repasser à la version originale, en pressant une simple touche. Le voyage dans le temps n’aura jamais été aussi concret.

Day of the Tentacle 02

Source image entête.

Par Yox le

Plus de lecture