Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Appeler son jeu Cyberpunk, ce n’est clairement pas une mince affaire. Dans le titre du jeu, il y a déjà la promesse de rendre hommage à tout un courant artistique, qui traverse notamment le cinéma, les comics, la musique, mais également le jeu vidéo.

Depuis la genèse de sa création, Cyberpunk 2077 portait déjà l’ambition de rendre justice à l’un des courants les plus prolifiques, les plus disruptifs, mais aussi les plus passionnants de ces dernières décennies. Ce premier trailer est donc pratiquement un manifeste : celui de l’incarnation virtuelle de tout un courant artistique. Les looks, l’architecture, la musique techno, les robots, les bagnoles, strictement rien n’est laissé au hasard. Chaque plan renferme un money-shot qui fait dangereusement grimper notre BPM (pour le pas dire autre chose). C’est tout simplement viscéral, et ça le devient encore plus lorsque l’on sait que ce sont les papas de Witcher 3 qui sont derrière le projet. Visuellement, on s’attendait tout de même à quelque chose de plus sombre. Le choix d’un ciel bleu, pleinement ensoleillé va même jusqu’à surprendre. Il n’y a aucun doute sur le fait que le jeu transpirera clairement plus l’ambiance cyberpunk lors des séquences de nuit, ou bien sous la pluie façon Blade Runner. Quoi qu’il en soit, le trailer qui suit n’est pas là pour enfiler des perles. C’est fort :

Comptez sur nous pour étaler notre enthousiasme autour de Cyberpunk 2077 dans un futur numéro de notre magazine pop-culture, que vous pouvez toujours choper en vous abonnant exclusivement depuis notre site web, <a href= »https://sick-magazine.com/subscribe/ » target= »_blank »>au bout de ce lien !</a>

Par Yox le

Plus de lecture