Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Dans une vie, le cap des 20 ans représente l’âge de la jeunesse, de la fraîcheur. Celui où tout est encore possible, et où les différents horizons s’étalent sous vos pieds. Dans le jeu vidéo, 20 ans, c’est pratiquement être un dinosaure. Mais Lara Croft survit, de la plus belle des manières.

Ce qui fait la force de cette égérie du jeu vidéo, c’est sa capacité à se réinventer, et à s’adapter parfaitement à son époque. Une transition qui n’a pas été facile pour la saga Tomb Raider, qui est revenue dans les grâces du public suite à un reboot des plus mérités. Si la belle archéologue a su se fondre dans les mécaniques ludiques de son temps (en reprenant à peu près point par point toute la formule des jeux Uncharted) il y a 20 ans, elle était à la pointe d’une petite révolution cultuelle dans le jeu vidéo. Il n’y avait pas beaucoup de femmes fortes en 1996, où l’art du gaming était souvent considéré comme misogyne. Dans un sens, Lara Croft a largement contribué à briser cette image du jeu vidéo, et à l’ouverture du genre tel qu’on le connaît aujourd’hui. Rappelez-vous le Pérou, l’Égypte, l’Atlantide. Le tout premier Tomb Raider fait partie de ces rares jeux dont beaucoup de joueurs se souviennent dans les moindres détails. L’exploration, la découverte, la magnifique ambiance sonore, les dangers de la vie sauvage (chauves-souries, loups, ours, dinosaures) et surtout le côté sans pitié des phases de plate-forme millimétrées sont encore vifs dans les mémoires. L’héroïnes affichait beaucoup moins de polygones, et ses seins étaient carrés. Le premier Tomb Raider marque aussi une époque où les énigmes n’étaient pas considérées comme des tares par la majorité des créateurs de jeux vidéo, qui ne veulent surtout pas briser le rythme entre deux fusillades ultra-scriptées. Voilà pourquoi les énigmes sont devenues optionnelles dans le dernier Tomb Raider. Les temps changent, mais les classiques ne meurent jamais.

croft-20-01

Par Yox le

Plus de lecture