Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Dans Call of Duty WWII, les femmes ne seront pas là pour enfiler des perles

Elles se mettront sur la gueule, comme tout le monde

L’année dernière, la campagne de Battlefield 1 marquait les esprits en mettant à l’honneur un personnage jouable féminin. Il s’agissait d’une Bédouine qui s’est battue dans le désert, aux côtés de Lawrence d’Arabie. Aujourd’hui, Call of Duty s’apprête à faire de même.

Dans le prochain épisode de la saga (qui s’annonce naturellement plus prometteur que le très triste Infinite Warfare), il sera en effet possible d’incarner une femme dans le mode solo. Il s’agira d’une combattante qui se bat pour la résistance française. Car oui, la guerre c’est aussi une affaire d’oestrogène. Les descendantes d’Ève ont joué un rôle primordial, pour ne pas dire capital lors du deuxième grand conflit mondial, et il était dommage de les sous-représenter depuis tant d’années dans le jeu vidéo. Aujourd’hui, les femmes soldats représentent une partie significative du corps militaire, et il semble donc logique qu’elles soient également intégrées à l’expérience multijoueur du prochain COD, comme vient de le confirmer Michael Condrey (l’un des créateurs du jeu) sur Twitter. L’annonce n’a rien d’une première, puisque des femmes étaient déjà jouables dans Black Ops 3. C’est aussi le cas de Rainbow Six Siege, un autre FPS plutôt sérieux, ou bien d’Overwatch dans un registre qui n’a plus rien à voir. Dans le réel comme dans le virtuel, la guerre n’a plus de sexe.

ON VOUS PROPOSE L’OPPORTUNITE DE VOUS ALLEGER DE 25 CENTIMES PAR JOUR, EN ECHANGE D’UN ABONNEMENT A L’ORGIE POP-CULTURE QUE REPRESENTE S!CK MAGAZINE ! HEY, NE LAISSEZ PAS PASSER UN TRUC PAREIL !

Source image entête.

Par Yox le

Plus de lecture