Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Le record du monde est battu. Il y a quelques jours, un certain Akira a réussi à terminer Super Mario 64 en seulement 6 minutes 54. Un jeu culte de la galaxie Nintendo, qui continue à fédérer 20 ans après sa sortie. Tout particulièrement la communauté des Speedrunners.

Et pour cause, le jeu est une véritable mine d’or de glitch et de bugs en tout genre. Il faut dire qu’il s’agit du tout premier Mario en 3D temps réel. Une pratique qui n’était à l’époque pas totalement maîtrisée par les concepteurs de jeux vidéos. Pour faire simple, ce mec vous aurez très certainement pourri tous vos samedis après-midi si vous l’aviez connu en étant gamin. C’est le genre de gars qui rentre dans votre chambre, et humilie en moins de 10 minutes un jeu que vous poncez depuis des semaines. Akira connait tous les bugs, toutes les incohérences. Résultat, il peut se targuer d’avoir vu le générique de fin en moins de 7 minutes, le tout sans utiliser de TAS. On vous laisse juger par vous même le niveau du type, qui réalise à peu de choses près un parcours ahurissant. Mention spéciale pour le souillage de Bowser. À ce stade des choses, c’est tellement scandaleux que ça en devient beau :

Crédit image, Droidsoft.

Par Yox le

Plus de lecture