Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Il y a quelque temps, on vous parlait de ce sondage complètement dingue d’Ubisoft, qui évoquait notamment une suite de Far Cry avec des dinosaures. Il n’en fallait pas plus pour faire décoller l’imagination du gosse qui sommeille en vous, qui n’attend que de pouvoir déglinguer du T-Rex entre copains dans une jungle luxuriante.

La bonne nouvelle, c’est que ce fantasme est visiblement partagé bien au-delà de nos frontières, et trotte aussi dans les têtes de ces types aux pouvoirs surnaturels qui façonnent année après année l’industrie fleurissante du divertissement vidéoludique. Des héros anonymes que l’on appelle les créateurs de jeux vidéos. Créé par une équipe de développeurs indépendants, ARK Survival Evolved est un petit peu l’idée que l’on se ferait d’un jeu Jurassic Park digne de ce nom. Une île perdue, une jungle épaisse, de la survie, du massivement multijoueur, et bien entendu : une tonne de dinos. Soixante spécimens plus précisément, qui vont du plus petit au plus gargantuesque, de l’herbivore au carnassier, du prédateur à la proie facile. Lâché au beau milieu de ce monde hostile, ce sera aux joueurs d’apprendre à survivre, en coopérant face aux créatures les plus sanguinaires. À moins que vous ne préfériez vous mettre des bâtons dans les roues.

Un monde ouvert et persistant


Disons que pour résumer, ARK reprend un petit peu le principe d’un DayZ, avec la plastique de Far Cry et les créatures de Jurassic World. Un cocktail vous en conviendrez plutôt alléchant. On voit d’ici les étoiles s’illuminer dans vos yeux. Histoire d’aller plus loin, on pourrait également parler de l’énorme aspect construction, qui vous forcera vous et votre tribu à créer des fortifications suffisantes pour survivre aux dangers de la jungle. Que ce soit la faune sauvage, ou bien les autres joueurs. Il sera également possible d’apprivoiser certains dinos, afin de les transformer en montures. C’est là que ça devient intéressant : vous allez pouvoir grimper à dos de tout ce qui bouge, et même de ce qui vole. Afin de vous faire une idée plus précise, on vous laisse découvrir le trailer ci-dessous. Une vidéo assez prometteuse, qui montre qu’il reste encore pas mal de boulot avant la sortie prévue pour l’été 2016, sur PS4, One et PC. À noter qu’une béta early access sera dispo dès le 2 juin prochain sur PC. Un rêve de gosse :

ARK - NEWS01

ARK - NEWS02

Par Yox le

Plus de lecture