Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Vous l’attendiez ? Alors vous êtes un aficionado de la célèbre licence de survival horror. Vous ne l’attendiez pas ? Alors Capcom va tout faire pour vous donner la sensation d’être le dernier des ratés si vous ne cédez pas à la tentation.

Depuis sa sortie en janvier dernier, le portage haute définition de l’intemporel Resident Evil dans sa version Gamecube a généré pas moins d’un million de vente. Autrement dit, l’éditeur Capcom est parvenu à capitaliser sur un jeu vieux d’une dizaine d’années et à écouler autant de copies que certains blockbusters modernes. Si la démarche est discutable, elle avait au moins l’énorme mérite de proposer au plus grand nombre la découverte de l’un des meilleurs survival horror jamais crée. Sur le plan économique, c’est un très bon coup pour l’éditeur japonais. Sur le plan créatif, c’est tout autre chose. Dans tous les cas, la démarche aurait dû inspirer Konami. Le procédé leur aurait peut-être permis d’éviter d’abandonner toutes leurs plus grosses licences, au profit des jeux mobiles. Sérieusement, c’est assurément la rancune qui parle, mais on ne pardonnerai jamais l’annulation violente de Silent Hills.

L’épisode bouche-trou de la licence


Compte tenu du succès du portage de Resident Evil Rebirth, il n’est pas étonnant de voir Capcom céder une fois de plus aux sirènes des billets verts. Le prochain épisode de la licence culte à se voir porter sur PC, PS3, PS4, Xbox 360 et Xbox One sera donc Resident Evil Zero, un autre titre qui a fait les beaux jours de la Gamecube aux alentours de 2002. Pas de réédition de Resident Evil 2, ni même Resident Evil 3 à l’horizon. La raison est assez évidente : les deux titres ont assez mal vieilli et nécessiteraient beaucoup plus qu’un simple polissage. Du coup, l’éditeur se tourne vers les épisodes un peu moins anciens, comme Resident Evil Zero. Chronologiquement située avant le premier Resident Evil, cette ancienne exclusivité Gamecube proposait de découvrir les premières heures suivant la propagation du virus et offrait au joueur le contrôle de deux personnages simultanément. Le jeu n’a jamais eu la même aura que son ainé, la faute à de nombreux défauts de conception et un scénario pour le moins banal. Si vous souhaitez tout de même retrouver cette ambiance grisante qui a fait le succès de la saga, sachez qu’il faut attendre ce portage pour le début de l’année 2016, sur toutes les plateformes précédemment évoquées.

Resident Evil 0 - NEWS01

Par Sholid le

Plus de lecture