Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Lorsque Shinji Mikami, le papa de la série Resident Evil dévoile un nouveau survival horror, on est forcément obligé de sauter partout comme des petites groupies. Le truc, c’est qu’au fil des annonces à propos de The Evil Within, on commence réellement à se demander si c’était une bonne idée d’attendre ce jeu. Pour être tout à fait sincère, ce titre doit réellement condenser toutes les idées les plus malsaines que l’on ait récemment connue dans le monde du jeu vidéo, voire carrément du septième art ou des séries. Un enchevêtrement d’influences diverses et variées, qui risquent bien d’en vouloir à la couleur de vos sous-vêtements.

RESIDENT EVIL

Un héros flic

Mikami oblige, The Evil Within est quoi qu’il arrive plongé dans l’influence Resident Evil. Du héros flic Sébastian (qui n’est pas sans rappeler un certain Leon S.Kennedy lors de son premier jour de service) en passant par cette ambiance délicieusement glauque, sans oublier la caméra à l’épaule instaurée dans un certain Resident Evil 4 : les indices rappelant la saga culte se multiplient. Ce qui n’est très franchement pas pour nous déplaire ! D’autant que la peur des premiers volets risque bien d’être de la partie. Un sentiment que la saga Resident Evil ne nous a plus offert depuis un bon moment…

SAW

Des pièges sadiques

Si Sebastian sera une bonne partie du temps dans la posture de la victime, il faudra semble-il de temps à autre rivaliser d’ingéniosité (et de sadisme) pour mettre à mal les infâmes créatures à votre poursuite. Entendez par là les rependre aux 4 coins de la pièce. Un peu à la manière du tueur de Saw, les pièges et autres mécanismes mortels seront légion. Et lorsque vous ne tomberez pas dedans vous-même, vous pourrez en tirer profit ! Un peu à l’image des mines que vous pourrez planter un peu partout lors d’une séquence de survie sous haute tension. Autant dire que les moments atroces risquent bien de se multiplier à l’écran. Merci qui?

Page 1 sur 41234

Par Yox le

Plus de lecture