Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Angry Corner #009

Pearl Harbor 2.0

Définition « Désastre » : nom masculin désignant un échec, un événement aux conséquences graves ou regrettables. Synonyme : Microsoft, Xbox One.  C’est ce que vous pourrez lire dans la prochaine édition du Petit Robert 2014.

Suite et fin de la trilogie consacrée au soap opéra le plus nauséabond de la planète, avec en tête d’affiche Don Mattrick, l’antagoniste le plus détesté de la planète, bien loin devant l’ignoble King Geoffrey (ce qui reste en soi, une incroyable performance). L’histoire, vous la connaissez tous.  Et il se peut même que vos enfants, que les enfants de vos enfants et que les enfants des enfants de vos enfants en parlent comme le retournement de veste le plus improbable du siècle. Il parait même qu’après l’abandon de toutes les restrictions qui ont immédiatement condamné la Xbox One, Jérôme Cahuzac se serait senti moins seul sur son île déserte où les billets verts tombent comme des noix de coco. L’enrobage qui accompagne la révision des positions de Microsoft sur sa prochaine console est tout de même écœurant, car après vous avoir pris pour des moins que rien, la firme affirme vous avoir entendu. Comme dans toute bonne démocratie, la réforme n’est qu’une illusion destinée à offrir au peuple un pouvoir qu’il ne maîtrisera jamais. Comprenez bien : vous n’avez pas été entendu, vous n’avez pas été compris. Les statistiques ont parlé pour vous, les prévisions de ventes, les différents sondages orchestrés et les réponses de la concurrence sont les rouages d’une grande machine, initiée par une communication aussi désastreuse que ridicule. Il n’est jamais trop tard pour reconnaître ses erreurs, personne ne pourra leur enlever ça. Au passage, s’ils pouvaient coller une paire de claques au petit Cliff Bleszinski, on apprécierait fortement, car ses remarques d’une insolence non dissimulée commencent à nous taper sur les nerfs. Un bonnet d’âne, un Pepito et tu repars taffer sur tes jeux au lieu de l’ouvrir pour rien dire. Malheureusement pour Microsoft, cette cuvée 2013 de l’E3 restera à jamais gravée dans nos mémoires comme ce délicieux moment où les Japonais ont beauté le cul aux ricains sur leur propre terrain.  C’est ce qu’on appelle une sérieuse correction en bonne et due forme. Sayonara !

ANGRY CORNER FINAL

Par Sholid le

Plus de lecture