Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Qui de mieux qu’un jeune cinéaste pour repérer d’autres jeunes cinéastes ? À seulement 26 ans, Xavier Dolan est déjà un réalisateur accompli que l’on ne présente plus. De J’ai tué ma Mère à Mommy, il représente le cinéma d’une jeune génération à la fois brute et à fleur de peau.

Il y a quelque temps, le jeune canadien s’est lancé dans un concours de courts métrages aux côtés de la marque Magnum Ice Cream et de i.D magazine. Baptisée Vie Magnifique, l’idée était simple : demander à des cinéastes indépendants de retransmettre par l’image l’idée d’un plaisir simple. Ou comment rester fidèle à ses émotions, au laisser-aller et à l’art du lâcher-prise. Plusieurs semaines et de nombreuses candidatures plus tard, trois lauréats ont émergé avec des visions plutôt innovantes. On ne le dira jamais assez, le court-métrage est une discipline à part entière qu’il est souvent difficile de maîtriser. C’est tout l’art de ne garder que l’essentiel, au service d’un message percutant, simple, mais pas simpliste pour autant. Dans leurs travaux, Kara Smith, Andrew Cumming et Patrick Downing ont pu profiter des conseils avisés de Dolan. Selon le cinéaste, il s’agit surtout de « pouvoir aider ces jeunes réalisateurs à dire ce qui va et ce qui ne va pas, dans la limite de mes capacités ». La bonne nouvelle, c’est que le résultat est à découvrir sans plus attendre, en page deux.

Page 1 sur 41234

Par Article Sponsor le

Plus de lecture