Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

C’est ce qui s’appelle avoir de l’ambition. Ou de la suite dans les idées. La première saison de The Witcher est certes prometteuse, mais n’oublions pas qu’elle n’est pas encore sortie. Cela n’empêche pas la productrice Lauren Hissrich d’être confiante sur le succès à venir.

Et pour cause, cette dernière vient d’annoncer au magazine SFX que la trame avait déjà été pensé sur le long terme. Le très long terme. Sept saisons, pour être plus précis. Le chiffre semble arbitraire, mais il trahit surtout la vision large des scénaristes et créateurs de la série, qui sera on le rappelle adaptée des livres de Andrzej Sapkowski. Autant dire qu’il y a clairement matière à tenir 7 saisons entières là n’est pas la question. Cette vision à long terme, c’est surtout le signe d’une série qui devrait savoir prendre son temps. Ne pas se précipiter, et poser les contours de l’univers complexe du Sorceleur. Et en ce qui nous concerne, c’est une excellente nouvelle. Comme les bouquins, les jeux de CD Projekt Red savaient prendre le temps pour exposer tous les enjeux de leur univers. Et ils étaient passionnants.

Une vision que Lauren Hissrich justifie en évoquant l’avenir de la série : « Le pire truc que nous puissions faire, c’est de déployer toute notre énergie dans la saison 1, et de ne pas prendre en compte tous les domaines dans lesquels nos personnages pourront évoluer ». La promesse est belle, mais n’oublions pas que Lauren n’est pas décisionnaire dans le nombre de saisons que Netflix sera d’accord pour financer. Tout reposera sur le géant du streaming, et plus particulièrement sur l’attention générée par la première saison, qui sortira le 20 décembre prochain.

Par Yox le

Plus de lecture