Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

On ne peut que se réjouir de voir que HBO a su galvaniser les foules autour d’un récit de genre science-fiction, exactement comme la chaîne l’avait fait pour le genre fantastique avec Game of Thrones. Lors du final XXL de sa première saison, Westworld a même fait mieux que les audiences de la série tirée de l’univers de George R.R Martin.

Comme vous vous en doutez certainement, on parle bien des audiences de la toute première saison de Game of Thrones, qui ont depuis décollée bien au-delà des 12 millions de téléspectateurs crédités par HBO lors du final de Westworld. Le score est honorable, puisqu’à titre de comparaison, Game of Thrones n’avait réunit « que » deux millions et demi de personnes lors de la diffusion du dernier épisode de la première saison, pourtant devenu culte. L’impact du chiffre est néanmoins à atténuer, puisque ce score assez massif compte les vues sur la récente plateforme HBO Now, sorte de Netflix des programmes HBO qui marche plutôt bien. Un gain significatif d’audience qui n’existait pas à l’époque du premier chapitre à Westeros, et qui a véritablement décuplé les audiences de la chaîne câblée américaine. Le mode de consommation n’est plus le même, et on dénote que de moins en moins de téléspectateurs découvrent leur série en direct sur HBO. En moyenne, le nombre de personnes qui regardaient Westworld en direct tourne autour de 1,5 et 2 millions. Ce qui est certain, c’est que HBO n’avait jamais connu un tel succès pour une nouvelle série. Une excellente nouvelle à la fois pour les fans de la série, mais aussi pour le genre science-fiction en général. Le final king-size n’a pas déçu, confirmant ainsi un succès à la fois critique et public. Espérons que ce ne soit que le début.

Source image entête.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture