Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Mettez un instant de côté Negan, Lucille, l’écran noir, et les cris insoutenables. Remettez-vous dans l’ambiance de la quatrième saison de Walking Dead. Pensez à son final. Le wagon, et la réplique assassine de Rick : « They’re fucking with the wrong people ». Une scène puissante, qui n’aurait pas vraiment dû se passer comme ça.

Lors que la quatrième saison de Walking Dead, Rick Grimes et son groupe sont sur la route, à la recherche désespérée d’un nouveau foyer. Un lieu pour se reconstruire, alors que les ruines fumantes de la prison gisent dans leur sillage, aux côtés de la dépouille en charpie du gouverneur. Le groupe tombe alors sur les rails d’un train, direction le Terminus. Un El Dorado qui porte l’espoir d’une vie nouvelle. Hélas une fois arrivé sur place, rien ne se passe comme prévu. La gentille communauté est en réalité une colonie de cannibales, qui ont décidé qu’ils allaient survivre en bouffant leurs congénères comme du bétail. Rick et son groupe se retrouvent alors enfermés dans un wagon. Le garde-manger. Il lâche alors son célèbre « They’re fucking with the wrong people », réplique qui aurait dû se conclure par un « Yes, they are », de la bouche d’un Morgan sorti de l’ombre. Selon les bonus du Blu-Ray de la sixième saison, l’ami de Rick aurait dû revenir dès la fin de la quatrième saison. Selon le showrunner Scott Gimple : « Nous avons presque réussi à le faire revenir, puisque la série sur laquelle Lennie James (qui incarne Morgan) était engagée touchait à sa fin. Le timing était le bon, mais Lennie s’était déjà engagé sur une autre production. Au final, ça nous a permis de lui imaginer un destin assez cool, qui permet à Morgan de suivre sa propre voie dans la cinquième saison, pour finalement rejoindre Rick et le groupe ». Il faut dire que l’idée de faire revenir Morgan sur un coup de théâtre avait clairement de la gueule. Néanmoins, cette dernière aurait probablement tué dans l’oeuf tout l’arc narratif autour de Morgan, et la philosophie pacifiste enseignée par Eastman. Une composante aujourd’hui primordiale dans la dynamique du show, puisqu’elle reflète directement sur le personnage de Rick. Morgan s’impose presque comme une antithèse, une solution alternative à la brutalité croissante de Rick. Alors qu’il semble forcé à se refuser à ses préceptes dans un monde de plus en plus violent, le personnage de Morgan sera probablement l’un des seuls espoirs de Rick pour s’échapper vivant des griffes de Negan, et de son assassine batte de baseball. Quoi qu’il en soit, The Walking Dead reviendra dès le 24 octobre prochain.

Source image entête.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture