Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

La dernière réalisation de Christopher Nolan continue encore aujourd’hui de faire parler d’elle. Aujourd’hui, on apprend que la fin initialement écrite pour le film était radicalement différente.

La pratique est assez courante chez les réalisateurs et scénaristes. Un scénario est souvent amené à être modifié, corrigé, selon la vision de ceux qui seront en charge de le porter à l’écran. Lorsque Christopher Nolan a hérité du scénario de Interstellar, écrit par son frère Jonathan Nolan, plusieurs changements ont été effectués. Si vous n’avez pas eu l’occasion de voir le film, il est temps pour vous d’aller vérifier si votre rétine n’a pas été affectée par l’éclipse de ce matin et de dégager illico presto de ce funeste endroit. Très bien. Vous êtes prêt ? On est entre adultes consentants ? Laissez-moi vous livrer quelques secrets ! Grâce à l’information relayée par le site The Playlist, on apprend que le scénario original était beaucoup moins optimiste et plus réaliste que celui que vous avez pu voir à l’écran.

Une fin beaucoup plus radicale


En s’engouffrant dans le trou noir dans la dernière partie du film, Cooper ne parvenait pas à rejoindre la cinquième dimension, qui lui permet de visualiser le temps et de communiquer avec sa fille Murphy (le personnage était un garçon à l’origine). Si les données qu’il envoie aux équipes terrestres sont bel et bien réceptionnées, rien ne dit que la terre serait sauvée du cataclysme qui l’attend. Théoriquement, tout le monde pourrait finir par crever. Avalé par le trou noir, Cooper serait sacrifié, rendant impossible toutes retrouvailles avec sa fille, pendant qu’Amélia serait perdue à jamais dans l’espace. D’après Jonathan Nolan, cette fin était beaucoup plus réaliste et scientifique, mais ne correspondait pas aux ambitions narratives de son frère. Autrement dit, Interstellar n’a toujours pas fini de diviser la critique, et surtout le public.

Interstellar - NEWS08

Par Sholid le

Plus de lecture