Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Il y a pire pour attaquer une nouvelle série qu’un pilote de deux heures réalisé par Martin Scorsese lui-même. Depuis le départ, le projet de la série Vinyl ne fait clairement pas dans la demi-mesure. Et son lancement est très prometteur.

Quelque part dans New York, au début des années 70, Richie Finestra s’envoie une énième ligne de poudre. Enraciné dans son siège, à la sortie d’un concert fiévreux, le jeune producteur est rincé, défoncé, et au bord du gouffre. Son label American Century vient de louper le deal du siècle en laissant filer les Led Zep, et il est maintenant à la merci d’un rachat par le géant Polygram. Son rêve américain, fait de sexe et de rock’n’roll s’effrite. Il s’écoule comme du sable entre les doigts de ce parfait anti-héros, qui traite le mal par le mal, la purge par la purge, la défonce par la défonce. Le pilote de la série est plus qu’un simple incipit. C’est pratiquement un film à lui tout seul. Une pièce qui n’aurait pas à rougir dans la filmo de Scorsese, servie par une bande-son de haute volée. Bobby Cannavale y est absolument grandiose. L’acteur qui avait enflammé la troisième saison de Boardwalk Empire brule l’écran, et consume le reste du casting par sa simple présence. Olivia Wilde et James Jagger (le fils de Mick) ne déméritent pourtant pas, et offrent à la série un casting secondaire plein de promesses. Côté plume, c’est une autre valeur sûre qui assurera les fondations du show sur la durée : Terence Winter, co-scénariste des Sopranos, génial créateur de Boardwalk Empire, qui a bossé en étroite collaboration avec le leader des Stones pour donner vie à cette folle virée dans le rock des seventies. Diffusée sur HBO, Vinyl est également dispo dans l’hexagone du 15 février au 18 avril sur OCS City en US+24. Si la série tient le cap, Vinyl sera à coup sûr l’une des plus grosses réussites de l’année. On croise les doigts.

Vinyl HBO 01

Par Fox Mulder le

Plus de lecture