Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Que l’on soit d’accord, le reboot de Tomb Raider était loin d’être parfait. Mais au-delà de sa capacité à faire le job sans étincelle, il avait tout de même un vrai truc pour lui : son casting.

On admet un vrai plaisir coupable à avoir pu revoir le génial Walton Goggins dans un registre plus léger. L’acteur de Justified et Hateful Eight usait de sa langue empoisonnée et de son charisme radioactif dans le rôle de Vogel, un méchant opportuniste typique du film d’aventure. On pourrait également citer Dominic West, aka Jim McNulty dans The Wire, qui incarnait le père de Lara. Loin d’avoir délivré les prestations de leur vie, ces deux acteurs fonctionnaient plutôt bien à l’écran, véritablement à l’aise aux côtés de celle qui a clairement réussi à actualiser le mythe au cinéma : Alicia Vikander. Dans les pas de la nouvelle trilogie entamée sur console, Vikander proposait une héroïne plus fragile, sensible, moins codifiée femme-fatale. C’est donc avec grand plaisir qu’on l’a retrouvera dans la suite du blockbuster, déjà programmée pour mars 2021. Compte tenu du final du précédent long-métrage, c’est une aventurière plus sure d’elle que l’on retrouvera à l’écran. La vraie nouveauté de ce projet vient du réalisateur Ben Wheatley, à qui l’on doit High-Rise ou Kill List. Véritablement doué dans le film de genre, Wheatley est un choix audacieux (pour ne pas dire complètement fou). On voit bien ce dernier injecter un brin d’horreur dans l’équation, ce qui serait franchement une bonne nouvelle. D’autant plus que l’épouvante fait clairement partie de la recette des jeux. On se rappelle encore d’une séquence dans Rise of the Tomb Raider, où Lara se retrouve piégée dans des catacombes lugubres. Et on ne parle même pas du final surnaturel de Shadow of the Tomb Raider… Il y a clairement quelque chose à faire.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture