Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

La nouvelle bande-annonce de The Void est un cauchemar d’une minute 40

Tordu, angoissant, et très inspiré des 80's

C’est sale, c’est étrange, c’est malsain, c’est hypnotique, c’est angoissant, ça va probablement vous laisser un filet de gerbe au coin de la bouche et l’envie d’en voir plus, comme alimenté par une sorte de curiosité malsaine.

Voilà en quelques mots ce qui vous attend dans les 36 secondes du teaser de The Void, un long-métrage horrifique indépendant qui ne cache pas ses références, le cinéma des années 80 en ligne de mire. Carpenter, Stephen King, un brin d’Evil Dead. Il y a beaucoup de choses à dire, des connexions plus ou moins évidentes à établir avec le cinéma horrifique des années 80, dont The Void puise largement en ce qui concerne l’esthétique. L’occasion d’admirer une fois de plus l’énorme influence que la décennie de The Thing, Gremlins et A Nightmare on Elm Street aura laissé sur le monde de la culture pop. Néanmoins, il semble important ne pas réduire le long-métrage de Steven Kostanski et Jeremy Gillespie à ses influences. Il y a un ton cru et une brutalité bien de notre époque dans ce premier teaser, qui narre le tourbillon de violence qui gravite autour de l’agent Daniel Carter, qui devra s’échapper d’un hôpital où les patients et le personnel médical se transforment peu à peu en créatures difformes et absolument dégueulasses. Alors que le mal semble ronger les couloirs de l’établissement, l’Agent Carter va tout faire pour y mettre fin. Le film sortira le 31 mars au cinéma et courant avril en DVD et Blu-Ray. On espère y déceler une belle petite surprise. EDIT: La première bande-annonce confirme cette envie d’en voir plus.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture