Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

En 2013, Rodney Ascher faisait le tour des festivals mondiaux avec le très discuté Room 237, une réinterprétation plus ou moins tirée par les cheveux du Shining de Stanley Kubrick, qui avait au moins le mérite de faire ressortir des problématiques intéressantes à propos de cet énorme classique du cinéma d’horreur.

Aujourd’hui, le cinéaste refait parler de lui avec The Nightmare. Sous ce nom somme toute assez lambda se cache en réalité un documentaire glaçant sur un phénomène bien réel, qui peut frapper n’importe qui : la paralysie du sommeil. Un état terrifiant qui intervient au beau milieu de la nuit, dans lequel le sujet souffre subitement d’une atonie musculaire, qui l’empêche de bouger le moindre membre. Concrètement, la personne perd toute notion de contrôle sur ses paupières, et se retrouve prisonnière de son propre corps pendant un laps de temps qui peut aller de quelques secondes, à plusieurs minutes. Logiquement, l’angoisse ne tarde pas à monter, et pour ne rien arranger, le patient peut se mettre à ressentir de gros troubles respiratoires. Plongé entre l’éveil et le sommeil, il est également très fréquent de souffrir d’hallucinations visuelles et auditives, qui ont souvent pour effet de vous plonger dans une terreur monstre.

Un documentaire tout à fait sérieux


On ne parle pas forcément d’imaginer un tueur en série s’approcher de vous, mais plutôt d’ombres menaçantes, de distorsions de l’espace, ou bien d’une perte de la notion du temps, le tout couplé à l’incapacité de parler. Afin d’illustrer ce problème assez répandu, et qui se manifeste à tout âge, Rodney Ascher s’est adressé à des témoins qui ont vécu cette terrible expérience. Il a ensuite essayé de recréer à l’écran leurs terreurs nocturnes, afin d’illustrer son documentaire. Ce qui donne un résultat plutôt glaçant, comme en témoigne la toute première bande-annonce assez prometteuse. Le métrage, qui n’est absolument pas un film d’horreur, sera présenté au Festival du film Indépendant Sundance. Pas de date de sorties plus précises pour le moment, juste ce trailer. Tout simplement glaçant :

The Nightmare - NEWS01

Par Fox Mulder le

Plus de lecture