Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Lorsque l’on passe après un film du calibre de Django Unchained, il n’est pas vraiment étonnant que les attentes soient assez démesurées. Un nouveau Tarantino, ce n’est pas tous les jours. Et si on se fie à cette première (vraie) bande-annonce, The Hateful Eight risque de ne pas décevoir les fans du cinéaste.

Si vous l’ignoriez toujours, sachez que The Hateful Eight explorera une nouvelle fois les contrées poussiéreuses du genre Western. On connaît bien maintenant l’habileté du réalisateur américain qui enchaîne sans forcer les chefs-d’œuvre et les films à succès. Reservoir Dogs, Inglorious Basterds, Kill Bill, a-t-on vraiment besoin de continuer ? Fidèle à ses têtes d’affiche, le premier rôle sera tenu par Samuel L. Jackson, un incontournable chez Tarantino. Grand retour dans la filmographie du réalisateur : Kurt Russell, que vous aviez pu voir sur Le boulevard de la mort. On l’aura bien compris, le cinéaste aime s’entourer de gens qu’il connaît. C’est donc sans réelle surprise que l’on constate la présence de deux de ses plus fidèles collaborateurs : Michael Madsen et Tim Roth, vus dans l’excellent Reservoir Dogs. Un très joli quatuor de départ, qui marque clairement ce que l’on appelle une distribution de rêve.

Un film qui a failli ne jamais voir le jour


Pour l’anecdote, le film avait failli ne jamais voir le jour. En effet, le scénario avait fuité sur le net en début d’année avant d’être retiré par les sociétés de productions. Tarantino avait alors annoncé qu’il abandonnait le projet, sans préavis. « Je suis très très déprimé. J’avais terminé le scénario, un premier jet, et je n’avais pas l’intention de le réaliser avant l’hiver prochain, dans un an. Je l’avais confié à six personnes, et apparemment il est sorti sur la place publique. » Il avait ajouté : « Je ne ferai pas ce film. Je vais publier le scénario, et c’est tout pour le moment. Je l’ai confié à six personnes, et si je ne peux pas leur faire confiance, je n’ai aucune envie de le faire. Je le publierai. J’en ai assez. Je vais passer à autre chose ». Le réalisateur s’est depuis (et heureusement) ravisé.

Un synopsis prometteur


Pour information, The Hateful Eight sera divisé en 5 chapitres, qui se dérouleront avant la guerre de Sécession. L’histoire nous plongera à la poursuite de deux chasseurs de primes. Le premier est un ancien soldat, le Marquis Warren (Samuel L. Jackson) et l’autre John Ruth (Michael Madsen). Tous deux se retrouvent bloqués dans la dangereuse ville de Red Rock à cause du blizzard. À noter que ces nouveaux arrivants rejoindront le casting de base, comme la belle Jennifer Jason Leigh, ou encore le charismatique Walton Goggins, qui brille de mille feux dans le rôle de Boyd Crowder, l’antagoniste de la très bonne série Justified. On ne sait pas vous, mais l’attente autour de The Hateful Eight vient tout juste de monter d’un (très) gros cran. EDIT : Bonne nouvelle, la première (vraie) bande-annonce est maintenant dispo :

Hateful Eight - NEWS03

Hateful Eight - NEWS04

Hateful Eight - NEWS05

Hateful Eight - NEWS06

Hateful Eight - NEWS07

Hateful Eight - NEWS08

Hateful Eight - NEWS09

Crédit image accueil, Tuonenjoutsen. Retrouvez l’intégralité des illustrations de ce jeune Finlandais juste là.

Par gianni77 le

Plus de lecture