Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Pour Ubisoft, la conquête du grand écran continue. Avec The Division, l’éditeur français a véritablement réalisé l’une des meilleures opérations du marché vidéoludique actuel. Le jeu est un succès critique, mais surtout un raz-de-marée commercial.

Alors que le projet de film Assassin’s Creed avec Michael Fassbender cristallise beaucoup d’attentes, c’est presque en toute logique que le troisième éditeur mondial de jeux vidéos se lance dans l’aventure d’un long-métrage The Division. Il faut dire que malgré un univers post-apocalyptique foisonnant, le jeu était assez avare (voire carrément inexistant) en ce qui concerne les éléments scénaristiques. The Division est un contexte avant d’être une histoire, et le public aurait beaucoup à y gagner si un scénario plus développée prenait part dans cette citée new-yorkaise mise en quarantaine, plongée sous un manteau neigeux, écrin d’une épidémie mortelle qui a mis la civilisation à genoux. Les gangs mettent la cité à feux et à sang, et seul quelques résistants se battent pour la survie des lieux. C’est le site Variety qui a déniché cette info, qui n’a pas encore été confirmée par Ubisoft. Selon eux, le génial Jake Gyllenhaal sera une tête d’affiche, mais aussi producteur. Ce n’est pas une première pour l’acteur de Donnie Darko, puisqu’il avait déjà joué dans Prince of Persia, adaptation filmique d’un autre succès d’Ubisoft. Hélas, le résultat était loin de mettre tout le monde d’accord…

Source image entête.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture