Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Dire que Tatiana Maslany a mérité son Emmy Award est pratiquement un euphémisme. Depuis plus de 4 ans, la jeune femme accomplit le tour de force de jouer jusqu’à 8 rôles différents dans une seule et même série. Sa consécration comme meilleure actrice dramatique dans une série sonne comme une évidence.

Au-delà de son concept original, et de son scénario ultra bien ficelé, le succès d’Orphan Black repose majoritairement sur les épaules de son actrice principale. Capable de jouer une armée de clones aux personnalités complémentaires (voire opposées) Tatiana Maslany délivre chaque année une véritable leçon d’art dramatique. Le niveau de naturel et de maîtrise qu’elle parvient à atteindre pour chacun de ses doubles est véritablement impressionnant. Chacune d’elle a son style, sa manière de s’exprimer, et un body-langage qui lui est propre. Après une deuxième nomination, l’actrice de 30 ans savoure sa première victoire : « Je me sens tellement chanceuse d’appartenir à une série qui met les femmes au centre de l’équation ». Face à elle, la concurrence était rude, à commencer par Robin Wright qui incarne la puissante Claire Underwood dans House of Cards. Viola Davis de How to get Away with Murder était également au rang des nominées, avec Claire Danes d’Homeland, Keri Russel de The Americans, et Taraji P. Henson (Empire). Malgré une opposition féroce, sa victoire est amplement méritée. Sinon, le palmarès des Emmy 2016 est au bout de ce lien.

Par Yox le

Plus de lecture