Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Once Upon a Time… in Hollywood, le neuvième film de Quentin Tarantino fait déjà sensation dans les salles américaines depuis le 27 juillet. D’une durée de 2h 41min, il semblerait qu’une version longue de 4 heures soit déjà dans les tuyaux, le tout sous forme de mini-série à destination de Netflix.

Rare sont les films dont la durée excède les trois heures lors de leur sortie en salle, et ce pour plusieurs raisons. Retenir plusieurs heures les spectateurs dans leur siège, ça peut être compliqué. Réduire le nombre de séances quotidiennes, c’est limiter l’intérêt pour les exploitants qui se retrouvent avec une grille de programmation amoindrie. C’est un peu ce qui se passe à chaque fois que Quentin Tarantino réalise un film. Le bonhomme a suffisamment de matériel pour sortir une version longue de ses longs métrages. Un exemple ? Son huitième film, The Hateful Eight, qui a connu un traitement similaire à celui que Once Upon a Time… in Hollywood pourrait recevoir. Passant d’un total de 168 minutes à 210 minutes, cette version longue de The Hateful Eight est disponible sous forme de mini-série sur Netflix uniquement aux USA. Ce qui laisse véritablement penser que le réalisateur de Pulp Fiction s’apprête à réitérer cet exercice, ce sont les propos rapportés de Nicholas Hammond. « Il y a des discussions à propos d’une version de quatre heures pour Netflix, parce qu’il y a beaucoup de scènes […] qui n’ont pas pu être dans le film parce qu’il n’y avait pas la place. » Une déclaration corroborée par un tweet du journaliste Kyle Buchanan, qui croit savoir que Tarantino a déclaré aux acteurs absents dans le film, que leurs scènes seront bien dans la version longue. Autant de rumeurs et déclarations suffisamment crédibles pour être prises au sérieux. D’ici là, rendez-vous en salle pour découvrir le duo Brad Pitt et Leonardo DiCaprio dans ce qui pourrait bien être l’avant dernier film de monsieur Tarantino.

Comptez sur nous pour en toucher quelques mots en profondeur dans un futur numéro de notre magazine pop-culture, que vous pouvez toujours choper en vous abonnant exclusivement depuis notre site web, au bout de ce lien !

Par Tombe-Stone le

Plus de lecture