Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Il y a quelques jours, on vous parlait de The Leviathan. Un excellent court-métrage de science-fiction publié sur la toile, qui avait su séduire Neill Blomkamp. Résultat : le projet va être adapté en long-métrage pour la Fox.

Aujourd’hui, c’est une autre pépite SF qui va très certainement faire parler d’elle sur le web. Le court-métrage s’appelle Sundays, et il a déjà su convaincre la Warner d’en faire une adaptation filmique. Cet excellent travail, on le doit à Mischa Rozema, qui a réussi à donner vie à cette création de 14 minutes. Le tout pour la modique somme de 50 000 dollars. Un budget dégoté via un projet Kickstarter, qui se concrétise aujourd’hui dans cette très belle production, dont il semble important de souligner la qualité visuelle assez bluffante. On y suit la prise de conscience d’un homme dans ce qui semble être un futur distant. Plongé dans son train-train quotidien, l’individu s’interroge peu à peu sur son rôle dans l’univers, sa place dans l’écosystème complexe de la civilisation, jusqu’à remettre en question sa propre perception de la réalité : et si tout ce que nous vivions n’était qu’un rêve ?

Une excellente production


S’en suit alors une sorte de rechute psychotique, durant laquelle le héros va tout remettre en cause. On y évoque également un grand poncif de la science-fiction : l’idée du remplacement progressif de l’homme par les machines. De l’automatisation de notre civilisation, constamment surveillée par des dizaines de caméras à tous les coins de rue. Des yeux robotiques qui nous espionnent et qui nous traquent. Bref, autant dire qu’il y a fort à faire. Ce premier court métrage n’est dans le fond qu’une ébauche d’un monde étrange, bourré de paradoxe, qui ne demande qu’à être exploré plus en profondeur. Pour cela, on espère pouvoir compter sur la Warner pour dégoter des scénaristes de renoms. Une chose est sure : on ne peut que se réjouir de voir les idées novatrices du cinéma indépendant émerger de la sorte. Vivement la suite.

Sundays - NEWS01

Par Fox Mulder le

Plus de lecture