Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Le danger avec une hype qui explose le plafond, c’est de faire des déçus. Ce qu’il se passe actuellement est comparable au come-back de Daft Punk il y a deux ans. Tout le monde grattait la moindre info, le moindre micro-teasing de 15 secondes, la moindre affiche dans Paris.

Bref, le net avait la dalle. Et au final : il a fini par vomir l’album. Pas forcément parce qu’il s’agit d’une sombre merde, mais parce que le niveau d’attente était juste surhumain. C’est précisément le même phénomène avec Star Wars VII. Les signes avant-coureurs sont là : il n’y a pas un jour sans que quelqu’un ait quelque chose à dire à propos du nouveau Star Wars. Si on suivait le mouvement, on serait capable de vous pondre le quadruple d’articles Star Wars. Merde, on arrive au stade où le Huff Post à plus de choses à dire sur le sujet que la majorité des sites culturels. Aujourd’hui, vous, moi, internet : on a tous une nouvelle fois la dalle à en crever. Quinze misérables secondes, c’est peu. C’est Disney qui pousse le teasing à son paroxysme, à la limite de l’indécence pure. Mais il suffit d’un nouveau plan pour raviver la flamme. Celle d’un affrontement entre Finn et Kylo Ren, que l’on espère au minimum dantesque :

Une vidéo publiée par Star Wars (@starwars) le

Star Wars - NEWS18

Par Fox Mulder le

Plus de lecture