Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Jake Gyllenhaal est officiellement fou. C’est à croire qu’au fil de sa filmographie, il devient de plus en plus difficile de reconnaitre l’acteur derrière Donnie Darko, Prisoners, Enemy ou encore le très bon Nightcrawler.

Autant de performances qui ont valu à l’acteur son statut de vraie valeur sûre d’Hollywood, qui ne recule devant rien pour entrer dans un nouveau rôle. Une faculté d’adaptation surprenante, dont l’acteur joue sans cesse, en multipliant les grands écarts à la fois psychologiques, mais aussi physiques. La dernière fois que Gyllenhaal brillait sur les écrans, c’était dans les fripes miteuses d’un crasseux maigrichon, véritable déchet de la société qui monte un business en vendant des scènes d’accidents mortels aux journaux peu scrupuleux. Aujourd’hui, il revient sous les traits musclés de Billy « The Great » Hope, un champion du monde de Boxe catégorie poids moyen, dont la vie va brusquement basculer en enfer à la suite d’un tragique accident.

Un changement radical


Gueule défoncée, bleues en pagailles, et silhouette body-buildée : voilà à quoi ressemble le Jake Gyllenhaal version Southpaw. Un long-métrage dirigé par un certain Antoine Fuqua, à qui l’on doit Tranning Day. A ses côtés, l’excellent Kurt Sutter (Sons of Anarchy) s’est chargé de la co-écriture du scénario. Prévu en salles pour le 31 juillet prochain, le film dispose d’un casting plutôt pas mal. On y retrouve des têtes comme Forest Whitaker, Rachel McAdams, Rita Ora, Naomie Harris, Victor Ortiz, et même un certain Curtis Jackson aka 50 Cent. La toute première bande-annonce assez musclée promet un film assez intense, que l’on a en tout cas hâte de découvrir.

Southpaw - NEWS01

Par Fox Mulder le

Plus de lecture