Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Vous l’avez vu dans Rogue One, et vous le verrez très probablement dans le remake de Scarface. La tête d’affiche masculine du premier spin-off de Star Wars va endosser le rôle de Tony Montana dans ce projet de longue date, que l’on attend avec une certaine fébrilité.

Soyons honnêtes, passer après le grand Al Pacino est assez délicat. Pour Diego Luna, ce sera un défi de taille, qui pourrait bien lui ouvrir de nouvelles portes dans sa carrière (dans l’éventualité où l’homme s’en tire avec les honneurs). Si sa performance tombe à plat, la toile, la critique et le public risquent de lui faire passer un sale quart d’heure. Quitte ou double. À l’heure où les remakes hollywoodiens ne sont pas forcément tous glorieux, l’amoureux de cinéma serait tenté de demander au studio Universal de bien vouloir laisser Scarface où il est. Ce serait néanmoins oublier que la version de Brian De Palma sortie en 83 est elle même un remake d’un long-métrage des années 30. Dans cette nouvelle interprétation, Tony Montana n’habitera pas à Miami, mais à Los Angeles. Ce n’est pas un immigrant cubain, mais mexicain. Enfin, selon Variety le réalisateur Antoine Fuqua a quitté le navire. Une mauvaise nouvelle tant le réalisateur d’Equalizer aurait pu faire un super job sur un remake de Scarface. Le fait qu’il veuille dissocier son nom du projet n’est pas spécialement rassurant. Seule source de confiance, le scénario est toujours écrit de la main de Terence Winter, qui a bossé sur les Sopranos et Boardwalk Empire. Au jour d’aujourd’hui, c’est probablement l’un des mieux placés pour accoucher d’un scénario digne d’un film intitulé Scarface.

Source image article.

Par Yox le

Plus de lecture