Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Il y a encore quelque temps, le film Deadpool n’était qu’un vieux fantasme des fans de comics. Il faut pourtant reconnaitre que l’univers barré de l’antihéros le plus charismatique de la galaxie Marvel donnerait lieu à un projet dingue.

Et pour cause : l’humour corrosif, les références omniprésentes et le défonçage à la masse du quatrième mur offrent une matière première de qualité à l’élaboration d’un (ou plusieurs) long-métrage(s). Difficile de ne pas repartir sur la branlette autour de ce mercenaire exubérant et immortel, que l’on est obligé d’aduler contre vents et marées. Après, je peux comprendre que l’univers de Deadpool ne convienne pas à des enfants de douze ans. Mais il serait peut-être temps que le cinéma se rende compte qu’il y a aussi des superhéros pour adultes dans ce monde de douceur, et que les gentils sauveurs passés à l’eau de javel ont un petit peu fait leur temps. À ce titre, la mise en chantier d’un film Deadpool est une excellente nouvelle, dont la toute première photo officielle en disait déjà assez long sur l’état d’esprit décalé de la chose. On y voit Deadpool allongé sur une fourrure devant une cheminée ardente. I’m sexy and I know it.

Un projet très attendu


Grand ennemi de Wolverine, Wade Wilson est pour rappel un assassin qui officiait pour le compte de la CIA dès l’âge de 19 ans. Atteint de multiples tumeurs, il accepta de servir de cobaye dans le cadre du projet Weapon X, qui visait à créer des mutants super-soldats. L’expérience fut hélas un échec, et marquera à jamais sa peau, qui prend un aspect brulé repoussant. Il sera ensuite torturé par le très sadique professeur Killbrew, qui le dote du même pouvoir de guérison de Wolverine. Vous le savez, c’est Ryan Reynolds vu dans Paper Man qui prendra les traits de l’antihéros, accompagné de la belle Morena Baccarin vue dans Homeland ou le reboot de la série V. Prévue pour le 17 février 2016, autant dire que l’on attend beaucoup de cette adaptation filmique sur l’un des criminels les plus psychotiques, sombres, pervers, mégalos et profondément malsains que le monde des comics n’ait jamais connu. EDIT : Le premier trailer est enfin là !

Deadpool - NEWS02

Deadpool trailer

Par Fox Mulder le

Plus de lecture