Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

C’est un grand nom du cinéma et de la télévision qui vient de nous quitter. De Twin Peaks à Jackie Brown, Robert Forster avait su briller sur les deux médiums, sans distinction.

Le décès de la star est survenu vendredi, soit le même jour que la sortie de son dernier film : El Camino. L’acteur de 78 ans tient en effet un rôle dans le film tiré de Breaking Bad, série dans laquelle il a brillé lors des dernières saisons (il incarnait un homme spécialisé dans la disparition et la construction d’une nouvelle identité). L’acteur Bryan Cranston (qui a fait la rencontre de Forster il y a 40 ans sur le tournage de Alligator) lui a d’ailleurs rendu un hommage émouvant sur Twitter, où il parle d’un homme « charmant et d’un acteur dévoué ». Il ajoute : « Je n’ai jamais oublié à quel point il a pu être généreux et dévoué envers un jeune acteur qui débutait à Hollywood ». De son côté, Aaron Paul a laissé un message à coeur ouvert sur Instagram : « Un vrai gentleman, qui adorait jouer. Je t’aime mon ami. Merci de m’avoir aimé en retour. Tu es et tu resteras une légende ».

Durant sa longue carrière, Forster prenait souvent le job du second rôle charismatique, à la stature inébranlable. On aimait le retrouver à l’écran, toujours. Il avait brillé pour des grands réalisateurs comme Gus Van Sant (Psycho), les frères Farrelly (Me Myself & Irene, avec Jim Carrey), Walter Hill (Supernova), Michel Gondry (Human Nature) ou encore Quentin Tarantino, pour son rôle mémorable dans Jackie Brown (qui lui a d’ailleurs valu une nomination aux oscars). Il avait également inondé de son charisme le Mulholland Drive de David Lynch, avant de retrouver le maître de l’étrange lors de la spectaculaire saison 3 de Twin Peaks, dans laquelle il incarne le frère du Sherif Truman, robuste pilier du département de police. L’acteur, est décédé des suites d’un cancer du cerveau. Il aura brillé jusqu’au bout.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture