Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

On ne présente plus Blade Runner. Sorti en 1982, ce gros classique de la science-fiction est aussi le film qui a consacré un certain Ridley Scott, dont la gloire venait d’exploser à suite du tout premier film Alien. Plus de 20 ans après, la suite de Blade Runner est bel et bien une réalité. Et bonne nouvelle : Harrison Ford y reprendra son rôle.

Personne n’a oublié Blade Runner. Sa Los Angeles futuriste et pluvieuse éclairée par les néons d’une ville qui croule sous la crasse. Sa bande-son électrisante qui a influencé de nombreux artistes électroniques. Ni même son histoire qui reste pertinente encore aujourd’hui. Il n’est donc pas vraiment étonnant de voir l’engouement autour d’une suite. Un engouement qui s’entremêle chez certains fans avec un sentiment de crainte non dissimulé. A-ton vraiment besoin de toucher à Blade Runner ? Histoire de rassurer ces derniers, Harrison Ford lui-même a tenu à s’exprimer sur la qualité du scénario. Il est l’œuvre du scénariste Hampton Fancher, qui s’était déjà occupé du premier volet. Rick Deckard, le chasseur de réplicants (ces fameux robots à l’apparence humaine) incarné par Ford ne sera d’ailleurs pas le personnage central du film. Confirmation par Ridley Scott : « Harrison et moi, on s’entend plutôt bien. Je lui ai envoyé le script et il a dit que c’est le meilleur script qu’il n’ait jamais lu. C’est très pertinent par rapport au premier film. Je ne vais pas juste faire une suite bourrée d’action et d’effets spéciaux. Avec Blade Runner, on avait atterri dans un futur très crédible. C’est difficile de changer ça, car ce film a eu une grande influence ». Sur ce point, on ne pourra pas le contredire.

Ridley Scott ne réalisera pas le film


Hélas, l’emploi du temps chargé du réalisateur ne lui laissera visiblement pas le temps de se consacrer à la réalisation du film. C’est le réalisateur Denis Villeneuve (à qui l’on doit l’excellent Prisoners) qui en prendra les commandes. Un métrage dont Scott reste néanmoins très proche, puisqu’il en est le producteur. L’homme en sait d’ailleurs suffisamment pour dévoiler au site Collider des informations assez précises concernant l’univers visuel du film. « Il y aura de vastes terres agricoles, sans barrières ni quoi que ce soit d’autre. À perte de vue, plates comme les plaines du Kansas. Vous pouvez voir au loin sur des kilomètres. On y trouvera des champs de terre ratissée. À l’horizon on aperçoit une moissonneuse-batteuse futuriste avec des lampes à arc, parce que c’est l’aube. La moissonneuse est aussi grande que six maisons. Au premier plan, il y a une petite cabane de bois blanche avec un porche, comme si on était dans Les Raisins de la colère. Une voiture arrive de la droite, à deux mètres environ au-dessus du sol, poursuivie par un chien… Et c’est tout, je ne vous dirai rien d’autre ». En attendant plus d’infos, si vous n’avez toujours pas vu l’œuvre originale, on n’a qu’une chose à vous dire : foncez.

Blade Runner - NEWS03

Blade Runner - NEWS02

Par gianni77 le

Plus de lecture