Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

De la peur : c’est l’élément primaire et viscéral, qui a forgé toute la légende du nom Resident Evil sur consoles. C’est aussi à peu près le seul élément qui manquait aux films de Paul W.S Anderson. Alors que ce dernier est sur le point de passer la main, la franchise Resident Evil s’apprête à retrouver un nouveau souffle sur grand écran.

Bien que très intéressante sur de nombreux points, la réécriture d’Anderson au cinéma manquait de vraie terreur brute. On ne pourra cependant pas nier que l’homme a su s’approprier l’oeuvre originale de Capcom. Lancé sur le projet du film Monster Hunter, Anderson est définitivement passé à autre chose. Ce qui laisse tout le champ libre à un nouveau réalisateur d’exprimer sa vision, ainsi que celle de nouveaux scénaristes. Le film sera réalisé par Johannes Roberts, à qui l’on doit 47 Meters Down. Au micro de Screenrant, ce dernier a tenu à clarifier ses ambitions vis-à-vis du reboot de la franchise au cinéma, actuellement en développement : « Ce sera vraiment flippant. C’est super, super effrayant. Et ça revient vraiment aux racines du jeu ». En clair, on peut s’attendre à ce que l’action tonitruante laisse place à un rythme plus posé, et pourquoi pas quelques plans de caméras vertigineux, directement inspirés des premiers jeux. Il faut dire que la trilogie originale (tout comme Code Veronica) avait déjà cette vraie vision cinématographique, notamment dans cette manière de créer la peur en mettant une menace en contrechamp. Bref, il y a clairement un truc de grandiose à faire avec le matériel original… Pour rappel, un projet de série Resident Evil diffusée sur Netflix est toujours das les cartons. Espérons que celui-ci aussi saura trouver la bonne direction.

Par Yox le

Plus de lecture